souvenirs des jeux d’enfants


 
Hier soir je discutais avec ma petite soeur et il nous est revenu en mémoire quelques vieux souvenirs d’autrefois, à cette époque  nous étions hautes comme trois pommes  et notre petit voisin n’était guère plus haut que nous, il était très timide et après l’école à l’heure du goûter tartine de pain et barre de chocolat nous nous retrouvions dans le grand champ de luzerne pour faire les quatre cents coups.
 
 Nous avions la fâcheuse habitude d’attraper les sauterelles, nous les mettions dans des bocaux avec de l’herbe et nous percions les couvercles pour les faire respirer puis ensuite nous les prenions et délicatement nous arrachions les pattes de ces pauvres bestioles une à une jusqu’à la dernière et c’était un jeu amusant que nous pratiquions assidument j’en conviens maintenant, c’était l’horreur et rien que d’y penser j’en tremble mais les consoles de jeux n’existaient pas encore et il fallait bien se trouver un amusement.
 
Il y avait aussi une mare près de la maison,la chasse aux crapauds et aux grenouilles étaient ouvertes et à chaque fois que l’occasion se présentait nous n’hésitions pas à torturer gentiment notre pauvre petit voisin en lui glissant malencontreusement une de ces petites bêtes dans son pantalon. Ma soeur et moi étions mortes de rire jusqu’au jour ou dans mon vieux cartable de cuir en  sortant mon livre de lecture en classe, je fis la découverte d’un orvet qui dormait bien tranquillement. Puis vint le temps des patins à roulettes,des soldats, des osselets, les billes étaient de mise et il était très prenant de gagner une agate c’était vraiment épatant, plus le sac de billes  était gros plus nous étions contents.
 
Petit à petit  nos amusements ont viré un peu d’acné est apparu, notre corps a évolué et nos centres d’intérêts ont changé et nous ne mettions plus de grenouilles ni de crapauds, mais nous nous intéressions très naïvement et gentiment aux pantalons des jeunes garçons et c’est ainsi que nous nous sommes aperçues que femmes nous étions devenues.
 
 
 
 
 
 
Publicités

3 Réponses

  1. Framboise

    Mon frère et moi attrapions les grenouilles et leurs têtards, les tritons et les salamandres que nous mettions dans les bocaux dont Maman se servait pour faire des conserves, et tout ce petit monde était aligné sur le balcon ! Mon frère me piquait mes patins à roulettes parce qu’ils étaient plus neufs et plus "modernes" et me laissait ses "vieilleries" , nous jouions aussi aux billes (avec les cyclistes en plomb) aux cow boys et aux indiens (devine qui était l’indien(nne) ..!!) je vois que nous avons eu des enfances similaires !!!!bises,Fanfan.

    J'aime

    10 octobre 2009 à 17 h 24 min

  2. guichou

    j’aimais beaucoup jouer au "tour de France" avec les coureurs cyclistes miniatures et les billes pour faire avancer ‘tout ce monde" ! Ah les patins à roulettes ! pour ne pas que maman oublie d’en acheter je lui mettais un mot dans la poche chaque fois qu’elle allait en ville et un jour j’ai fini par en avoir ! L’histoire des crapauds me fait encore frissonner car parmi la bande (toujours avec les "grands" moi), un d’eux avait eu la bonne idée de mettre une cigarette dans la gueule d’un crapaud ! je suis partie en courant par crainte de voir ce crapaud exploser !! et j’en passe … Bisous.

    J'aime

    10 octobre 2009 à 19 h 45 min

  3. jo

    tu as du avoir les patins à roulettes avec le caoutchouc autour, nous nous avions les roulettes nues , le bruit que çà faisait sur le bitume,on réveillait tout le quartier quand nous étions notre bande au complet. et oui nous sortions en bande et même ados et après plus agés nous nous retrouvions toujours les mêmes amis pour aller pique niquer, pour aller à la plage, c’était le temps des fous rire, des sorties ciné, des sorties club de danse etc… nous vivions au grand air au lieu de nous enfermer et se scotcher devant un ordinateur ou devant une console de jeux; et même maintenant , nous les "vieux" nous nous retrouvons comme à l’époque de temps en temps pour se faire un bon repas car cette amitié est restée. elle était vraie.. bisous

    J'aime

    12 octobre 2009 à 3 h 10 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s