Pauvre Gavroche !


Atelier de chez Zéphyrine

  

avec OCHE

 

C’est l’histoire d’un titi de Paris, pauvre Gavroche, qui dans ses vieilles galoches et ses haillons effilochés fuit sa belle –doche .Elle lui fout une sacrée pétoche avec ses énormes taloches et son fameux mailloche qui cabosse si bien sa petite caboche.

 Le pauvre n’est  pas souvent de bamboche et d’ailleurs il paraît cela n’aurait pas été fantoche qu’il vienne manger quelques brioches et des morceaux de bidoches . Alors, derrière les fenêtres ou les rideaux sont ornés de floches, en cachette, il observe sans anicroche. Il est loin d’être cloche, il  dort dans un abri sous- roche  envahit  d’aristoloches .

 Il pignoche , il est bancroche mais s’accroche et se nourrit d ‘arroches, de brochets, d’épinoches et de petites troches. Il passe son temps à bavocher des morceaux de bois et reçoit plein de reproches .

 Demain c’est décidé, c’est sur les barricades qu’il serrera des patoches mais ce pauvre petit mioche sera très vite amoché et cela, ce n’est pas du cinoche .

 

Publicités

10 Réponses

  1. joli!!
    joli travail!
    je n’avais plus rencontré d’aristoloches depuis la lecture de COLETTE « la maison de Claudine »
    mmmh!

    J'aime

    21 novembre 2010 à 21 h 29 min

  2. Guichou

    Pas un reproche ! bonne pioche pour tous ses mots en « oche » ! bravo ! j’applaudis des deux mains ! bisous

    J'aime

    21 novembre 2010 à 22 h 23 min

  3. Mais où sont passées Éponine et Azelma, pendant que ton Gavroche se gave de crottes de cerfs!..

    J'aime

    21 novembre 2010 à 22 h 36 min

  4. Sapristoche , tu décroches les troches pour les mettre dans ta filoche , bravo .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    21 novembre 2010 à 22 h 41 min

  5. soryu64

    oh dis donc ! encore une pleine charrette de mots inconnus au bataillon ! Bravo Joce. Bisous. Dis, tu ne peux pas lui dire que ça va mal finir pour lui ? On ne peut donc pas refaire l’histoire ? Dommage pour Gavroche !
    « je suis tombé par terre, c’est la faute à .. « 

    J'aime

    21 novembre 2010 à 23 h 22 min

  6. Ha ça ira, ça ira, ça ira, je chante avec lui sur les barricades.
    Tu trouves toujours des mots particuliers, j’aime bien.
    bisous

    J'aime

    22 novembre 2010 à 15 h 36 min

  7. Mo

    Ah, ma pauvre tête… Je cherche d’autres mots en « oche » et n’en trouve point…
    Bises,
    Mo

    J'aime

    22 novembre 2010 à 19 h 44 min

  8. Pingback: Récapitulatif des participants à l’écriture en folie en OCHE «

  9. koquin37

    toujours aussi fortiche!
    vive notre globule Gavroche au grand cœur!

    J'aime

    26 novembre 2010 à 15 h 47 min

  10. Fr@ne & @l

    coucou ! il est bien aussi ton Gavroche !
    Bon allez je sors le boulot de la sacoche …
    Bises et bonne semaine
    Fr@ne

    J'aime

    29 novembre 2010 à 10 h 06 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s