Vol plané !


Atelier de chez Ghislaine

 

Avec:

Savant, noble, vertueux, capable,nuit, vent, perle,sable,médire, prédire, bénir, octroyer. 

 

 

Il y a 7 ans de cela, mon mari eut une très noble idée. Lui qui pensait que la terre s’arrêtait à Avignon et qui ne voulait jamais quitter sa Provence natale au risque de se sentir mal , sans vouloir médire, se sentait tout à coup, capable de voler vers de nouvelles destinées.

Une nuit, par un fort vent, un mistral glacial, il m’annonça qu’il avait réservé des billets d’avion pour l’ Egypte, en vue d’une croisière endiablée .

 Je fus tout simplement sidérée par autant de volonté. Qui aurait pu prédire quand  un instant, en homme vertueux ou même en perle rare, dans son pyjama bleu, mon époux adoré serait érigé.

 La nuit durant, je ne fis que bénir mon mari, espérant qu’il ne change point d’avis. Mais, qu’était- il donc arrivé, les dernières heures passées? Se pouvait -il que par un savant revirement, sa peur de l’avion s’envola comme par bénédiction?

 De tout cela je ne sais pas, mais quelques jours plus tard, en avion on monta et, au Caire on débarqua. C’était féerique et je dus bien lui octroyer un gros câlin.

 Nous partîmes visiter la pyramide de Saqqarah. Pour les photos souvenirs, des bédouins avec chameaux et ânes se trouvaient là. Mon mari choisit le chameau et grimpa illico presto.  Je choisis l’âne beaucoup plus bas. Fière et digne, je mis un pied dans l’étrier et rien ne se passa.

Je n’arrivais pas à escalader pour passer la jambe de l’autre côté. Le bédouin, gentil, voulut m’aider en mettant les mains à mon superbe fessier. Hop, il poussa très très fort et très très vite. Sans comprendre pourquoi, par dessus l’ âne je m’envolais sans jamais m’arrêter.

 Du coup, jamais je n’eus l’occasion de m’asseoir sur la bête qui, d’un air ironique me regarda passer.

Et après un superbe vol plané du sable j’en avais de tous les cotés et surtout dans mon râtelier.

 

 

 

Publicités

18 Réponses

  1. lol ! je m’en souviens bien de ce vol plané et cette histoire me fait toujours autant rire ! je t’imagine n’arrivant pas à « enjamber » l’âne et le grand plouf au sol !
    Que toi pour nous faire des trucs « du genre » ! lol !
    Bisous

    J'aime

    16 janvier 2011 à 17 h 04 min

  2. la vie , l’amour l’amitié , c’est beau de pouvoir la vivre soyons unis , merci du soleil que tu apportes dans mon espace de joli mot joyeux, doux et chaud pour mon petit coeur
    j’adore ton espace , moi je n’arrive toujours pas a mettre de la musique, c’est un peu lassant.
    gros bisou amélie

    J'aime

    16 janvier 2011 à 17 h 05 min

  3. LA MAGICIENNE

    Tu étais bien sur mes créas et défis
    Bravo pour ton joli texte mon amie.
    J’aime bcp ton blog
    Bisous de moÂ
    Bonne fin d’apremm
    et merci de ton amitié.

    J'aime

    16 janvier 2011 à 17 h 05 min

  4. Lady Bird

    sacrée aventure que tu n’oublieras jamais !!!! lol !!! ça ne s’invente pas
    bravo

    gros bisous

    J'aime

    16 janvier 2011 à 17 h 07 min

  5. Ghislaine

    ah j’adore ton texte ma globule
    car imaginer la scene me fait bien rire
    bisous d’une grippée

    J'aime

    16 janvier 2011 à 17 h 15 min

  6. baboucherouge001

    lol!!!! je t’imagine passer au dessus de l’ane punaise il a du etre trop étonné de te voir juste passer….
    Superbes souvenirs
    bonne soirée
    bzou bzou
    baboucherouge

    J'aime

    16 janvier 2011 à 18 h 19 min

  7. Ton époux fut « érigé », dis-tu?
    Le mot correspondant au verbe ériger est érection et certes, n’est-ce point là de la responsabilité d’un époux?
    Mais, qu’est-ce qui me prend, là…, je ne me reconnais pas. C’est bien moiu, Mo, pourtant!
    Bises,
    Mo

    J'aime

    16 janvier 2011 à 18 h 26 min

  8. ça sent le vécu ça …
    Bon tu sais les baudets sont plus têtus que les chameaux, eux au moins s’agenouillent à tes pieds.
    Moi j’ai un souvenir aussi de mains au fesses en Tunisie, en tout bien tout honneur comme toi, mais ça c’est une autre histoire.
    Ton texte est fait et en plus je vais fermer le PC avec un éclat de rire;
    Bonne soirée
    Bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    16 janvier 2011 à 19 h 07 min

  9. Se faire pousser l’arrière-train par un bédouin, ça n’arrive pas à tout le monde! un souvenir qui en vaut certainement bien d’autres !

    J'aime

    16 janvier 2011 à 19 h 25 min

  10. soryu64

    alors là j’ai éclaté de rire ! Pourtant ce n’est pas marrant du tout ! Hi hi hi !
    Ils sont gentils nos maris quand même , le mien a fait la même chose (euh du verbe ériger, je ne sais pas ! lol) il a bravé sa peur de l’avion pour me faire plaisir. Bisous Joce et merci pour ce moment de gaité !

    J'aime

    16 janvier 2011 à 20 h 18 min

  11. je ne vais pas, marler ânes »!!!!!!!!!

    mais, je veux savoir ce que je dois faire à l’atelier de Ghislaine……

    j’ouvre des pages, rien n’estpareil….je fais quoi, oh!!!!!!!!!!lesanciennes une réponse, please….

    je prens tous les mots et je fais un texte, je m’efforce de faire un texte…pour une débutante, dure, dure…

    merci ppur la réponse bz………

    J'aime

    17 janvier 2011 à 11 h 59 min

  12. monbanc

    Dit donc, ils se paye chers tes câlins…une croisière en jeep sans tenir compte des dos d’ânes… ensablée en pleine vacances.
    Bonne semaine, les pieds sur terre.

    J'aime

    17 janvier 2011 à 15 h 29 min

  13. Tu peux me donner la recette pour faire sortir mon mari de France pour la bestiole non merci, je crois que je ferai la même chsoe.
    je te vois et je ris.
    bisous

    J'aime

    17 janvier 2011 à 15 h 53 min

  14. Inutile de voir , le texte est tellement imagé que je n’ai aucun mal à visualiser la situation . Le vol plané au dessus du baudet signe un superbe billet .
    Bisous

    J'aime

    17 janvier 2011 à 21 h 22 min

  15. josie

    je ris tjs autant en te lisant. en plus hier tu m’as dit que tu avais mis ton histoire en ligne mais dommage que tes amis(e) ne soient pas près pour que tu leur racontes tes histoires en réel. c’est à mourir de rire.. photos à l’appui en plus de ton séjour et la photo de l’âne qui t’a regardé passer par dessus. miss cata nous t’avions surnommé…gros bisous ma copine, bonne journée, remise de la médaille aujourd’hui, donc bonne présentation, fierté, honneurs.. waouhh!!!

    J'aime

    18 janvier 2011 à 6 h 59 min

  16. Coucou ho j’adore ton texte, superbes vacances pour toi et preuve que l’on peut changer.
    je pense que tu as voulu dire dans ta phrase avec le verber ériger que d’un seul coup en pyjama (hihi) tu as vu sa transformation en une chose considérée comme plus élevée, plus importante, plus rare comme la perle. C’est cette image du pyjama qui me fait rire dans ce contexte. Tu l’as érigé sur un poduim mais en pyjama hihihihi.
    Quand à ce pauvre animal, pour lui ton époux a eu la main de la vengeance de tout ce qu’il devait surporter à longuer d’année le pauvre, toujours quelqu’un sur son dos hihihihihihihi
    bisous bisous à tous, douce nuit et prenez soin de vous
    hepssssssssssssssss j’ai oublié, c’est plus que génial, tu as réussi à me faire rire.

    J'aime

    18 janvier 2011 à 20 h 44 min

  17. koquin37

    Globule,faudra essayer le mouton la prochaine fois!c’est moins haut!
    et saute -mouton tout le monde connais!lol!

    J'aime

    19 janvier 2011 à 6 h 47 min

  18. Pingback: Récapitulatifs atelier semaine 17 Année 2 « Atelier Ghislaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s