Mappa, quand tu nous tiens !


Atelier de chez Ghislaine

 

avec :

 Blanc, miel, acier, turquoise, sable, nuit, vent, soleil, voyage  et perle.

 

  Isabelle plongea dans les eaux bleu turquoise de l’océan, pour rejoindre la plage au loin . Sa peau, couleur miel, ruisselait et le vent soulevait des perles de sable blanc, qui s’accrochaient à elle momentanément.

 Elle frissonna. Le soleil commençait à disparaître et la nuit n’allait pas tarder à faire son apparition quand, soudain, un homme en caleçon débarqua et dans ses bras d’acier, il l’enleva. Bon sang, si le paradis existait, ce devait être là.

 Ni une ni deux, dans le zodiaque il l’emmena. Il ne dit pas un mot jusqu’à l’instant où dans le bateau, devant l’évier il la déposa. C’est vrai faut pas pousser, ce n’est pas parce qu’ils étaient en voyage que la corvée de vaisselle ne se ferait pas, et d’ailleurs c’est du placard du bas qu’il sortit une boite de gants mappa, et voilà! .

 

Publicités

19 Réponses

  1. Lady Bird

    et bien ma Globule … le romantisme a fait long feu dans ce texte… on rêvait déjà..

    mais bon, au lieu de prendre les gants mappa.. z’aurait du investir dans le lave vaisselle !!!

    gros bisous

    J'aime

    23 janvier 2011 à 21 h 03 min

  2. Ah la chute j’adore . Je pense que tu devrais proposer ce texte au fabriquant , c’est une excellente publicité .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    23 janvier 2011 à 21 h 36 min

  3. J’adore ton humour..C’est vrai que ce serait un bon film publicitaire pour mappa..ma parole!

    J'aime

    23 janvier 2011 à 22 h 00 min

  4. On s attendait a tout autre chose, évidemment ! Quelle déception…pour elle surtout !

    J'aime

    23 janvier 2011 à 23 h 01 min

  5. baboucherouge001

    coucou globule
    je ne m’attendais pas a cette chute pour le moins brutale…lol
    bravo je te fais de gros bzou bzou
    baboucherouge

    J'aime

    24 janvier 2011 à 6 h 05 min

  6. Ghislaine

    ah que je ris !!!!!!!!!!!
    j’etais deja emporté par la passion sur le zodiaque
    quand mappa a surgit de son sachet, tous doigts dehors, pret a l’emploi !!! ah je suis pliée de rire !!

    J'aime

    24 janvier 2011 à 7 h 08 min

  7. Guichou

    Toujours aussi excellents tes textes et un humour décapant !
    Bisous ensoleillés !

    J'aime

    24 janvier 2011 à 8 h 52 min

  8. Ca commençait bien mais c’était trop beau pour que ça dure.
    J’y vais toute seule devant l’évier mdr!! personne ne me porte.
    bisous

    J'aime

    24 janvier 2011 à 10 h 23 min

  9. 2011 Fr@l

    C’était Monsieur Propre ?
    Bises
    Fr@ne

    J'aime

    24 janvier 2011 à 11 h 31 min

  10. Pfff … je suis retombée comme un soufflé du haut d’un beau rêve que je m’étais imaginé. (rire)
    Bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    24 janvier 2011 à 17 h 23 min

  11. mamienicole

    kikou Globule ,haa!!super !!la chutte de l’histoire est tout simplement sensas!!! MDRRRR
    pleins de bisouss pour toi .

    J'aime

    24 janvier 2011 à 19 h 34 min

  12. koquin37

    et oui!
    entre le rêve et la réalité!
    rêveuse mais toujours lucide!
    la fin de l’histoire est très décevante!
    tu es retombée sur tes pieds?

    J'aime

    25 janvier 2011 à 10 h 36 min

  13. Pingback: Récapitulatif atelier semaine 18 Année 2/ les 5 noms et 5 couleurs / « Atelier Ghislaine

  14. Je vois que les mers turquoises au lointain en ont inspirés plus d’une
    beau texte
    bonne fin de journée
    Liliane (TiteLili)

    J'aime

    25 janvier 2011 à 15 h 59 min

  15. Martine Bond

    MDR, la chute… y’a pas à dire, toutes les femmes ont les mêmes corvées, faut pas rêver !
    Bises

    J'aime

    26 janvier 2011 à 15 h 05 min

  16. Lady Bird

    j’avais déjà lu ma Globule… je passe juste te faire un bisou

    J'aime

    27 janvier 2011 à 12 h 22 min

  17. Comment foirer un séjour paradisiaque… je le disais bien que le bateau n’est pas un bon moyen de voyager !
    Quel mufle quand même… moi, je fais la vaisselle… enfin, j’dis ça… 🙂

    J'aime

    30 janvier 2011 à 16 h 32 min

  18. coucou , super tu m’as fait rire, mais je ne sais pas pourquoi, à partir du mot caleçon j’ai arrêté de rêver hihi je l’imaginais blanc à rayures bleues genre grand père, ben avec les gants mappa qui j’imagine devait être roses hihihihihihihihihi
    pas surprise venant d’un mec
    bisous bisous douce soirée, prenez tous soin de vous

    J'aime

    30 janvier 2011 à 17 h 02 min

  19. morale de cette histoire:
    toujours se mefier des hommes en caleçon !!
    surtout s’ils ont des bras d’acier et voyagent en bateau.
    Ndrix

    J'aime

    30 janvier 2011 à 22 h 48 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s