Confidences


 

Atelier d’ Arlette

 

 

Avec:

vouloir, couper,entrer, commencer, heureux,  coutume, branche, initiale, libations, anciens, vrai, fin.
Et un évènement de la vie.

 

Il y a quelques années, peu de temps après que  mon père soit décédé, je me  suis interrogée  sur ce que je savais vraiment . Surprise, je me suis aperçue qu’à la  fin  de sa vie, je connaissais peu de choses sur lui,  rien sur  sa famille ni  sur ses origines.

Cela, bizarrement, a crée un vrai vide, beaucoup d’ interrogations et de questions qui sont restées sans réponses.

J’ai  voulu entrer dans son passé pour mieux comprendre quel homme il était. Je voulais  percer  le  mystère de cette famille que je ne connaissais pas. C’est ainsi  qu’il y a 15 ans,  j’ai commencé à rechercher la  généalogie de ma branche paternelle.

La vie des anciens peut surprendre.J’appris donc, en remontant  le temps, que les coutumes étaient tenaces et les libations monnaie courante. A mon grand étonnement et après vérification, je découvris que les initiales du nom de mon père avait été modifiées plusieurs fois à travers les siècles pour donner le nom de maintenant qui est totalement différend.

 
Ce fût des années de travail, de recherches et d’écritures, mais au final un bon résultat et surtout la sensation de mieux connaitre mes ancêtres. Ce que je peux vous dire c’est qu’aucun sang bleu n’a été repéré, mes aïeux étaient tous des gens humbles, morts souvent très jeunes, surtout chez les femmes et les enfants.

Les recherches s’arrêtent en 1602,  dans un petit village du nord de la France. Depuis je n’arrive plus à avancer car les archives sont illisibles, le temps a fait son oeuvre.


Il est temps maintenant de terminer. Je dois couper ce billet déjà trop long. Mais, il faut que vous sachiez que je suis heureuse d’avoir fait leur connaissance. Il m’arrive  souvent d’imaginer la vie de ces hommes et ces femmes (  journalier, maréchal ferrant, mendiant,  sabotier, servante, etc… )  qui font ce que nous sommes maintenant.

  et je suis persuadée que de cela, mon père serait fier.

 

 

Publicités

14 Réponses

  1. Merci beaucoup d’avoir participé à mon atelier, et surtout de nous avoir raconté un peu de toi et de tes ancêtres.
    C’est vrai que çà nous réconcilie un peu avec la vie de connaître comment vivaient ceux de qui nous descendons.
    C’est çà la continuité de l’espèce.
    Merci encore de ce beau billet
    Bises et bonne nuit!

    J'aime

    20 septembre 2011 à 21 h 50 min

  2. Rebonsoir!
    C’est très folklorique et aussi très bruyant, car on claque des pétards, et autrefois, on utilisait ce qu’on appelait ici « un buquot » c’était un bloc de der dans lequel des cavités étaient faites.
    On y mettait de la poudre, et ils claiqaint dessus à coup de marteau.
    Ca faisait un bruit d’enfer.
    Maos, çà a été interdit à cause des accidents, et des brûlures que çà occasionnait quelquefois.
    Mais, çà aurait été trop long à ajouter à mon billet
    Peut être sera-ce le sujet une autre fois « Coutûmes de nos régions »????????????????

    J'aime

    20 septembre 2011 à 22 h 35 min

  3. Bel et bon évènement de ta vie Globule que celui de cette recherche …
    et c’est si bien décrit ici … oui, tu peux en être sûre ton père en est fier !
    Douce nuit reposante et agréable demain,
    Bises d’amitié,
    C☼lette 😀

    J'aime

    21 septembre 2011 à 2 h 20 min

  4. soryu64

    tiens, tu as des lunettes ? 😀
    Tu as bien fait de rechercher (si tu l’as fait au moins, avec ces ateliers, on n’est jamais sûr de rien 😉 ) les ancêtres de ton papa. Mais c’est une drôle d’entreprise, je ne saurais pas par où commencer ! Et puis, imagine que je tombe sur des trucs pas trop chouettes ! 😀 Il vaut peut-être mieux ne pas tout savoir ! 😀
    J’aime bien trop rêver ! Bisous Joce.

    J'aime

    21 septembre 2011 à 8 h 58 min

  5. monbanc

    Ma mère était passionnée de généalogie, elle avait remonté les liens assez loin et pour l’ennuyer je lui disais qu’il fallais suivre la branche maternelle car, le père…..on en est jamais sur :-), elle râlait car à la quatrième génération femme, elle tombait sur une fille-mère.
    Bises

    J'aime

    21 septembre 2011 à 13 h 10 min

  6. j’ai toujours pensé que je devais le faire aussi mais j’ai toujours reulé devant la tâche.
    Tu ne me croira pas, ma soeur l’a fait mais elle garde les résultats pour elle, elle est comme la fourmi, pas partageuse.
    Je ne pense pas être issue de la noblesse et je ne connais pas grand chose de mon père, il a quitté ma mère j’avaiq 10 ans et je ne l’ai revu que très longtemps après.
    Bises

    J'aime

    21 septembre 2011 à 15 h 42 min

  7. C’est intéressant en effet, mais quand on a des grands parents venus de l’étranger, les pistes ne sont pas faciles à remonter…
    Très beau billet,
    Bises,Mo

    J'aime

    21 septembre 2011 à 17 h 28 min

  8. superbe atelier, j’ai voulu un temps faire mon arbre mais un mien cousin s’en est chargé, donc je ne l’ai pas fait.
    Bonne soirée
    Bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    21 septembre 2011 à 17 h 55 min

  9. josie

    superbe texte, mes orgines pour moi sont italiennes des deux côtés.. mais pas la patience de retrouver les ancêtres, je sais qui’l y a des viticulteurs , que j’ai déjà goûté de leurs vins par leurs descendants mais c’est ma soeur qui s’y colle. bisous

    J'aime

    22 septembre 2011 à 3 h 36 min

  10. Pingback: SEMAINE 25 – Récapitulatif « De Vous à Moi

  11. mamienicole

    Mon mari fait pareil et c’est vrai qu’il va de découverte en découverte!!!!
    sur qur ton père serait fier .Bisous tendresse .

    J'aime

    22 septembre 2011 à 15 h 44 min

  12. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros

    Bien lancé ! pour les recherches généalogiques regarde sur Google il y a un village aux Etats Unis qui ne s’occupe que de ça, je crois que ce sont des Hamishs. J’y avais eu recours pour ma famille.
    Bises et bonne recherche
    Fr@ne

    J'aime

    22 septembre 2011 à 15 h 49 min

  13. Ben tu vois que tu y est arrivé et Je sais que c’était pas facile à lire toutes ces recherches, mais c’est un trésor, et c’est bien de l’avoir fait, bisousssss

    J'aime

    23 septembre 2011 à 17 h 14 min

  14. La généalogie nous apporte vraiment beaucoup , mon mari s’y adonne depuis des années et a déjà fait plusieurs arbres tant pour la famille que pour des peintres auxquels il s’intéresse . Tu es remontée jusqu’en 1602 c’est déjà bien, je n’ai pas pu dépasser 1750.
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    23 septembre 2011 à 19 h 00 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s