Agonie programmée !


 

 

Atelier de Zéphyrine

 

Avec la phrase :

Il alla s’asseoir dans son fauteuil. Il était souvent resté ainsi assis dans le noir à regarder.

6 mots commençant par TRA
Traficoter, tragique, traine-savates, trace, tracter, trachéite.

 

 

 

 

 

Il alla s’asseoir dans son fauteuil. Il était souvent resté ainsi assis dans le noir à regarder le bout du  lacet se détériorer en pestant contre une trachéite qui ne passait pas.

 
Cela avait duré plus d’une année pour que sa chaussure préférée commence à flancher. En premier certaines traces s’étaient incrustées dans le cuir usé. La semelle avait commencé à se décoller lentement et un trou avait même fait son apparition.C’était tragique parce qu’ensuite, le talon s’était écorché, montrant ainsi des signes d une mort annoncée.

Petit à petit, un œillet avait commencé à avoir la nausée. D’autres avaient sauté ou s’étaient cassés et ils frottaient désespérément sur le  cordon  écorché.Du coup, un sobriquet était né et c’est en traîne-savates qu’il avait été baptisé.

Maintenant, l’embout en plastique était décapité et le lacet était tout effiloché et même diminué. Impossible de faire le nœud, c’était à chaque fois raté. Il avait essayé de traficoter ou plutôt de rafistoler mais rien n’y avait fait .

Le compte à rebours avait commencé. Demain, il allait tracter la chaussure jusque dans un crassier.

La vie de la godasse était vraiment terminée !

4235500-paire-de-vieilles-bottes-us-es-de-marche

 

Publicités

16 Réponses

  1. Ghislaine

    heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu je crois que tu as mal lu l’énoncé de Régine pour son atelier…………………..
    je crois qu’il manque les mots imposés ma Globule…………….il commencent pas tra et y’en a 6………..
    Mais dis donc les godasses là !! dis lui qu’ils les vende avant de perdre dessus !! lol !!!!!!! bisous

    J'aime

    19 octobre 2011 à 20 h 28 min

  2. soryu64

    Ah si j’avais du prendre un mouchoir ! Je suis triste de savoir qu’il suffit d’un vilain lacet qui craque pour que la paire de chaussures soit fichu ! Et puis, je vois la photo … Mais c’est quoi cette paire de grolles ! Tes chaussures de montagne ? Il y a des montées à Aubagne ? 😀 bonjour les ampoules. Bisous.

    J'aime

    19 octobre 2011 à 20 h 37 min

  3. soryu64

    Ah, je me marre, je vous le commentaire de Ghis, je ne m’étais même pas rendu compte que tu n’avais pas mis les mots imposés. Ah ah… Va falloir remettre l’ouvrage sur le métier ! 😀

    J'aime

    19 octobre 2011 à 20 h 40 min

  4. Voilà les filles c’est corrigé. Bon sang le soir je suis tellement crevée que je vois plus rien.
    Enfin c’est rectifié je crois et merci Ghislaine.

    Bisous

    J'aime

    19 octobre 2011 à 20 h 51 min

  5. Ben tu t’en sors bien ma foi..je n’ai pas vu le premier jet mais Ghis avec son oeil qui voit tout et de suite, se charge de jouer les inspectrices..Ma foi ça me plait bien , elle fait mon boulot..J’ai toutefois peur qu’elle me présente une note salée quand je la verrai.
    J’aime bien ton histoire de godasse..quand même tu nous avais habitué à une morale..c’est la fatigue, c’est sûr!..

    J'aime

    19 octobre 2011 à 21 h 22 min

  6. normal… tu as un trou maintenant…. difficulté à mâcher.. à marcher… déchaussée…
    un trou ici et un trou là…. j’aime ta façon de détailler.. Bisous

    J'aime

    20 octobre 2011 à 5 h 00 min

  7. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros

    L’amour entre godasse et godillot … bien ça ! Bises
    Fr@ne

    J'aime

    20 octobre 2011 à 9 h 31 min

  8. Guichou

    Eh bien on peut dire qu’elles avaient fait « leur temps » … usées jusqu’à la corde ! joli texte pour raconter la vie de ces « croquenots » ! bisous !

    J'aime

    20 octobre 2011 à 9 h 37 min

  9. Pauvres tatanes, on verse un pleur…

    J'aime

    20 octobre 2011 à 18 h 54 min

  10. Je crois que mes anciennes chaussures de marche sont dans cet état , par sentimentalisme peut être je ne me suis pas encore résolue à les jeter.
    Point de vue clinique tres intéressant dans ton texte .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    20 octobre 2011 à 20 h 52 min

  11. Certaines sont jetées avant même d’avoir atteint cet état-là !

    J'aime

    20 octobre 2011 à 21 h 16 min

  12. Pauvre vie que celle d’une chaussure, toujours finir à la poubelle.
    Bises

    J'aime

    21 octobre 2011 à 15 h 58 min

  13. Mais c’est le pied..ton texte…………..J’aime les histoires de chaussures qui ont tellement marché!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Biz+

    J'aime

    21 octobre 2011 à 16 h 09 min

  14. question bête, une sur deux qui agonise ???
    bonne sorée
    bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    21 octobre 2011 à 17 h 04 min

  15. Et une paire de godasses en moins !

    J'aime

    23 octobre 2011 à 19 h 40 min

  16. coucou oupssss j’ai eu peur en arrivant, je me suis dit un texte triste et moi qui n’ai pas la pêche pas le moment, mais là je suis morte de rire,, bravo pour l’agoni d’une paire de godasses .
    bisous bisous douce nuit prenez soin de vous.

    J'aime

    23 octobre 2011 à 21 h 33 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s