La cuillère, vous connaissez !


 

Atelier de Mumu

Avec :

humiliation, hôpital, café, espoir, apprendre, ajouter, promettre, entrée.

 

 

Lors d’une  journée de travail éreintante aux urgences de l’hôpital dans lequel je travaille,  mon équipier me  propose gentiment de nous réfugier  à la machine à boisson au bout du couloir.
Le  besoin de  nous isoler d’une salle d’attente  hyper bondée, bruyante et quelque peu agressive est une nécessité pour ne pas craquer.
C’est un énorme espoir  que de pouvoir décompresser devant un café noir infecte et amer, auquel il faut toujours ajouter du sucre . Mais, pour rien au monde nous ne voudrions échapper à ce moment de tranquillité.
Nanard ne fait que râler. le café a débordé et la cuillère  en plastique et submergée. Il faut  se battre pour la récupérer car mon équipier a la fâcheuse habitude de passer  son temps  à la mâchouiller.

  Je suis toujours en train de lui dire qu’un jour il va  l’avaler et de lui faire promettre de la recracher, ce qu’il ne fait jamais,  depuis qu’il a arrêté de fumer . Il  positionne la cuillère et malheureusement il a un  hoquet. En moins d’une seconde, oups, elle est avalée. Elle vient de faire une entrée triomphante dans la sphère ORL de mon ami totalement éberlué.
La voici franchissant  la langue, se dirigeant vers la gorge en empruntant allègrement le pharynx, le larynx et l’oesophage et la trachée.
Le pauvre, il n’a toujours pas digéré heu…. enfin il est tout déstabilisé. De soignant, le voici patient et en plus tout perturbé.
Pour ma part, je dois apprendre à notre chef et médecin préféré qu’il a un nouveau cas à observer. Pendant ce temps, notre cuillère vagabonde continue à avancer et va se loger dans les intestins. Impossible de la récupérer, elle a trop voyagé.

Après examen, il est conseillé à notre ami de surveiller son transit. Ben oui,  si elle est entrée, elle doit ressortir mais pas par le même chemin si vous voyez ce que je veux dire.
Quelle humiliation, il   n’ose plus s’assoir de peur de s’écorcher et passe son temps à aller observer du côté des WC.
Résultat, trois jours plus tard, on voit Bernard ressortir du petit coin le sourire aux lèvres. Ca y est, il a récupéré l’outil de tous les dangers et il peut enfin se positionner sur une chaise avec beaucoup plus d’agilité.

 

Publicités

12 Réponses

  1. Oups il a du vraiment passer un mauvais quart d’heure quand la cuillère a hésité entre trachée et œsophage .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    7 novembre 2011 à 21 h 04 min

  2. Je me demande ce qui est le plus dur : l’avaler ou la récupérer ? Un haut le cœur assuré dans les deux cas !

    J'aime

    7 novembre 2011 à 21 h 26 min

  3. Je me marre tout ce que je sais ! T’es pas un peu fada, toi ? J’espère que Nanard à fichu la cuillère à la poubelle et que ce n’est pas celle qui est sortie de son « luc » que je vois dans sa bouche ! Fais gaffe, il doit être du genre à récidiver. 😀
    Bisous.

    J'aime

    7 novembre 2011 à 21 h 59 min

  4. … 😆 … toute une bouchée à avaler hein et à évacuer donc … le pauvre !
    Bonne journée de ce 8 novembre !
    Bises,
    C☼lette 😀

    J'aime

    8 novembre 2011 à 2 h 12 min

  5. Ghislaine

    J’ai nine rit avec ton billet
    mais c’est pas marrant en fait
    elle aurait pu se mettre en travers qqq part et la cela aurait ete moins drole !!!!!!!!!!!!!
    dis lui qu’il machouille autre chose a ton collegue

    J'aime

    8 novembre 2011 à 7 h 36 min

  6. Pauvre Nanard ! il a dû passer par toutes les couleurs …pire qu’un caméléon ! bisous !

    J'aime

    8 novembre 2011 à 14 h 33 min

  7. Contente d’avoir fini les travaux à la maison pour venir lire le trajet de la cuillère, tu crois qu’il va s’en resservir mdr!!!!!
    Bises

    J'aime

    8 novembre 2011 à 16 h 52 min

  8. mdr et oui à force de lui dire c’est arrivé, combien d’objets incongrus les ORL n’ont-ils vu, je me souviens d’une gomme coincée dans une narine, mais le pire fut quand j’ai avalé sans le vouloir un os de lapin, me suis retrouvée aux urgences illico, j’étais passée de l’autre côté de la barrière
    bonne soirée
    bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    8 novembre 2011 à 18 h 02 min

  9. Mais c’est énorme!! Tu t’es surpassée dans la trouvaille, ici…
    Bises,
    Mo

    J'aime

    8 novembre 2011 à 18 h 06 min

  10. Quelle histoire…Bonne journée, bisous

    J'aime

    11 novembre 2011 à 5 h 34 min

  11. Pingback: Plaisir d’Ecrire n° 27: récapitulatif « Frog Mumu's blog

  12. le pauvre une épreuve difficile pour le nanard sourire avec ce texte !
    bises et bonne journée

    J'aime

    11 novembre 2011 à 9 h 59 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s