Pauvre Cathy !


 

 

Atelier d’Arlette

 Avec :

Précautionneusement, consciencieusement, convenablement , soigneusement, harnais , aide, habitude, type, installer, procéder, éliminer, presser.

 

Au collège, Cathy  vivait l’enfer. Gentille fille, elle était baptisée la fille au harnais ou même le garde-manger. Tout cela, à cause de son appareil dentaire qui bloquait une bonne partie des aliments qui ne pouvaient désespérément pas passer et qui restaient accrochés à son râtelier.

Des camarades peu scrupuleuses avaient procédé petit à petit à son isolement. Elles voulaient l’éliminer sans se presser mais avec beaucoup de méchanceté.

Un jour, un drôle de type, chirurgien dentiste de surcroît, s’installa au village d’à côté. Généreux, Il décida de lui venir en aide en toute gratuité.

Précautionneusement, il prit beaucoup de temps pour la rassurer. Puis, consciencieusement, il commença à travailler très soigneusement sur ses dents surdimensionnées.

C’était magique et très rassurant, pour cette jeune fille aux vilaines dents. Le boulot fut vite terminé et on peut le dire, plus que convenablement.

Du coup, c’est avec un sourire éclatant qu’un matin, la belle fit une entrée triomphante et qu’elle renonça à rentrer au couvent.

Moralité :

Sourire immérité vaut mieux que dents serrées, c ‘est ce que les copines pensaient. Elles ont tout faux et du coup, c’est raté.

Publicités

13 Réponses

  1. J’aime beaucoup ce texte sur l’intolérance et il finit bien c’est encore mieux.
    J’avais quelques soucis parce-que j’étais trop maigre quand j’étais au collège maintenant c’est le contraire, je suis trop ronde ça compense 😉
    Bisous et bon dimanche.

    J'aime

    13 novembre 2011 à 12 h 26 min

  2. quant on pense que maintenant porter un appareil dentaire, avec des élastiques est une grande mode…. on ne se cache plus… les temps changent …

    J'aime

    13 novembre 2011 à 12 h 28 min

  3. Super bon ton texte Globule … très agréable à parcourir …
    Bon dimanche tout entier pour toi que j’accomapgne de toute mon amitié,
    Bises,
    C☼lette 😀

    J'aime

    13 novembre 2011 à 13 h 44 min

  4. Ghislaine

    belle histoire , j’en souris de toutes mes dents.ah non je mens, certaines sont fausses lol

    J'aime

    13 novembre 2011 à 14 h 31 min

  5. C’est un vrai conte de fées!
    Bises,
    Mo

    J'aime

    13 novembre 2011 à 15 h 04 min

  6. Merci beaucoup pour ton texte.
    Eh oui, les différences créent bien des problèmes.
    Mais, là, heureusement, çà finit bien.
    Mais, comme les enfants et même les ados, sont méchants.
    On n’a pas le droit à la différence.
    Bises et à bientôt

    J'aime

    13 novembre 2011 à 15 h 29 min

  7. atelier joliment fait, et en plus criant de vérité, combien d’enfans sont complexés à cause d’un appareil dentaire, mais quelle récompense à l’adolescence d’avoir un sourire éclatant.
    bonne soirée
    bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    13 novembre 2011 à 16 h 33 min

  8. Stigmatiser la différence oui les jeunes sont souvent très cruels entre eux , mais maintenant il est vrai que l’appareil d’orthodontie ne revêt plus ce caractère d’exception, on entend encore quelques remarques mais elles ne portent plus tellement à conséquence car beaucoup sont confrontés à ces appareils , bagues ou système amovible . Un vrai conte ton histoire j’aime .
    Bisous

    J'aime

    13 novembre 2011 à 17 h 21 min

  9. Guichou

    C’est pour la journée « de la gentillesse » que tu as écrit ce texte ? lol ! ah ! les enfants ne sont pas toujours tendres quoique… les adultes non plus ! bisous !

    J'aime

    13 novembre 2011 à 19 h 30 min

  10. mamienicole

    bravo Globule .C’est vrai que même maintenant où c’est devenu presque général le port d’un appareil ou de bagues ,il y a encore des petites vipères qui sévissent …hooo!!les vilaines.
    Très bonne soirée à toi .bibises

    J'aime

    14 novembre 2011 à 19 h 07 min

  11. Pingback: SEMAINE 33 – Récapitulatif « De Vous à Moi

  12. Superbe texte, les enfants sont souvent cruels ceci dit les adultes ne sont pas en reste…
    Bonne journée

    J'aime

    18 novembre 2011 à 5 h 25 min

  13. Du coup, c’est avec un sourire éclatant qu’un matin, la belle fit une entrée triomphante et qu’elle renonça à rentrer au couvent.

    J'aime

    28 novembre 2011 à 15 h 01 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s