Pudeur !


 

Atelier d’Arlette

Avec

Ingurgiter, s’affaler, retomber, jouer, journée, démarche, enfance, base, modeste, las, privilégier.

La démarche que nous avions décidé d’entreprendre était périlleuse. Nous le savions. Nous redoutions cette journée et nous avions raison.

A l’hôpital, nous venions d’ingurgiter le diagnostic si redouté.¨Pourtant, nous allions devoir ne rien montrer, jouer à  faire semblant et rester motivés. Pourtant, un nom horrible venait d’être posé sur un comportement étrange et des absences intellectuelles répétées.

La maladie d’Alzheimer avait une fois de plus frappée.

La différence cette fois ci c’est qu’il ne s’agissait pas d’un patient inconnu mais, d’un être cher touché de plein fouet.

Après  que l’’effet du choc soit retombé, nous sommes restés affalés sur un banc, las et effondrés. Nous avons passé du temps à nous remémorer de modestes souvenirs d’enfance qui ont pourtant fait la base de notre personnalité.

Nous avons regardé notre père arriver, les résultats d’examens dans une main, un gobelet de café dans l’autre, le sourire aux lèvres comme si de rien n’était. Nous n’avons rien dit mais nous avions juste envie de faire de cet instant un moment privilégié.

 

Publicités

8 Réponses

  1. soryu64

    Je vois le sourire de cet homme, mon âme flanche.
    oh dis donc, je ne sais pas lequel de nos deux textes est le plus dramatique ! Mais les deux sujets sont ceux qui nous atteignent en plein cœur, après avoir atteint leur corps.
    Je n’ai plus mes deux parents, depuis très longtemps. Je suis maintenant plus âgée que ma maman… La douleur de les perdre relativement jeune, mais sauvée de cette peur atroce de les voir diminués physiquement et psychiquement ! Pas d’alternative, le sort en a décidé autrement.
    Bisous Joce.

    J'aime

    13 mars 2012 à 20 h 08 min

  2. C’est affreux, en effet… Je ne sais que dire.

    J'aime

    13 mars 2012 à 20 h 10 min

  3. Quelle force dans cet homme dis donc ! Quelle maladie que celle-là !
    Un moment privilégié oui … je comprends le sens !
    Que cette fin de journée te soit douce … bises.

    J'aime

    13 mars 2012 à 20 h 36 min

  4. Ghislaine

    c’est tres émouvant ma Globule, je suis d’autant plus touché que dans ma famille proche, on a ce cas hélas
    et cette personne est plus jeune que moi, donc cela ne touche pas que les personnes agées…………………

    J'aime

    13 mars 2012 à 21 h 32 min

  5. Merci beaucoup pour ce magnifique texte.
    Réalité ou fiction? Toujours est il que cette maladie est un véritable fléau.
    Merci encore!
    Bises et à bientôt

    J'aime

    13 mars 2012 à 23 h 17 min

  6. mamienicole

    kikou Globule ,beau texte .Je pense fort à toutes ces personnes qui sont touchés et aussi à leurs familles et amis .
    Bonne journée .Biiiises

    J'aime

    14 mars 2012 à 7 h 14 min

  7. Pas facile d’affronter cette terrible maladie , très émouvant ton texte qui me touche plus particulièrement mes parents étant dans une passe difficile en ce moment .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    14 mars 2012 à 18 h 31 min

  8. Pingback: SEMAINE 50 – Récapitulatif…. « De Vous à Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s