Chez nous, à Marseille !


 

Le petit jeu de lettres de Lady Marianne …

Avec les lettres proposées, faire au moins cinq mots de cinq lettres. Ensuite, les inclure dans un texte.

Pensez aux anagrammes avec ces seize lettres :

lady

Mot trouvé = kéraunographique.

<< Oh, purée ! … s’écrie Reine, la harpie du Panier, témoin du drame. A quelle époque vit- on ? figurez- vous que René, cette petite graine de voyou, avait sorti son organe pour uriner près du phare en ruine, quand, soudain, Paul, les yeux plein de haine, l’a piqué d’un harpon en pleine poire avant de lui balancer un pruneau. Il est à parier qu’il était en rogne et qu’il n’avait pas de peine pour ce petit pou. Tout compte fait, cette situation épique enlève au quartier une sacrée épine du pied en liquidant ce kakou. Peuchère, cette scène m’a foudroyée de peur et a laissé sur le lieu du crime comme une empreinte kéraunographique >>

Moralité de l’histoire (comme l’on dit chez nous, à Marseille) : – A Marseille, il n’est pas bon de pisser n’importe où, au risque de se retrouver avec des trous de partout !

 

PARTICIPATION DE MAMIE CYCLAMEN .

Voici son texte :

A la campagne.
Pierre est un agriculteur céréalier qui travaille sur une zone agraire, en Saône-et Loire. Sur son tracteur, il a le temps de regarder les oiseaux : – Une pie, un ara, un héron, une aigrette, une huppe et un geai. Il a orné sa carabine d’un rameau de gui, porte- bonheur. Il pense à l’époque où le paysan rainait le sol avec une araire tirée par une paire d’onagres et d’hongres. Parfois, même, il remuait la terre avec une houe ; il avait beaucoup plus de peine et c’était un âpre labeur. Quand vint l’heure du repas, il sortit du panier son pique- nique. Pas de quoi faire une orgie ! Simplement casser la graine pour calmer une petite faim et non pas manger comme un ogre. Du pain, du fromage, des fruits, un pruneau, une orange sanguine rouge et de l’eau. Après s’être rassasié, il reprit la conduite de son tracteur pour répandre le purin sur la prairie où pâturent ses brebis et leurs agneaux. Mais un orage s’annonçait avec des éclairs zébrant le ciel noir. Il alluma les phares de son véhicule et se précipita vers son hangar pour parer l’éventualité de la foudre. Il n’avait guère envie de connaitre une empreinte kéraunographique !

Publicités

13 Réponses

  1. ahhhhhhhhhh il manque juste quelques mots typique comme peuchère, et que couillon et on se croirait vraiment au Panier , tres drole bravo bisous

    J'aime

    17 mai 2015 à 11 h 14 min

  2. ah ah ah !! Comme toujours un humour fortiche !! Un ptit trou, des ptits trous lalalala hi hi hi

    J'aime

    17 mai 2015 à 11 h 14 min

  3. trop bien !! belle participation !! avec peuchère et une morale !!
    que du bonheur !! merci beaucoup !!
    gros bisous – j’ai mis ton lien – ! merci-

    J'aime

    17 mai 2015 à 11 h 56 min

  4. Et avec quelle morale, oui ! Bonne poursuite de ce dimanche Joce ! Bisous♥

    Aimé par 1 personne

    17 mai 2015 à 12 h 09 min

  5. Coucou, une belle morale de cette histoire rondement menée, cela fait écho à une conversation que j’ai eue ce midi: les hommes (âgés pour la plupart) urine dans un coin un peu boisé du parking du super-marché, et ça pue!!!!, alors que le magasin est doté de WC tout à fait propre et convenable. Bisous MTH

    J'aime

    17 mai 2015 à 12 h 30 min

  6. Ni a Marseille ni ailleurs c’est pas bien ni beau….par contre ton texte l’est. Bisessssssss

    J'aime

    17 mai 2015 à 12 h 41 min

  7. martinedujdv

    hé bé … finalement les filles ont de la chance !!!! 😉
    belle journée à toi

    J'aime

    17 mai 2015 à 14 h 56 min

  8. Oh misère…  » kéraunographique », n’est-ce pas un peu exagérer? 😉
    Bonne soirée,
    Mo

    J'aime

    17 mai 2015 à 18 h 27 min

    • C’était pas simple à caser et un beau fumage de cerveau mais finalement en rusant je l’ai casé, youpi !
      Bisou

      J'aime

      17 mai 2015 à 19 h 39 min

  9. Marseille est déjà assez sale comme celaapprenons à respecter la propreté, les CIQ se battent pour cela en ce moment

    J'aime

    17 mai 2015 à 21 h 52 min

  10. Coucou
    Belle participation ! J’ai bien apprécié…
    Bises
    Béa kimcat

    J'aime

    18 mai 2015 à 12 h 21 min

  11. Marrant ton histoire…enfin… sauf pour la victime.
    Bonne semaine.

    J'aime

    18 mai 2015 à 20 h 28 min

  12. J’avais cru laisser un commentaire , ben non visiblement ça n’a pas fonctionné en tous cas il super ton texte .
    Bonne fin de journée
    Bisous

    J'aime

    19 mai 2015 à 15 h 40 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s