Nouveau

Parc Borely, Marseille.


Une promenade tranquille, des rencontres variées avec des oiseaux, des ragondins, des enfants qui jouent, des grands qui cherchent un peu de liberté, un arc en ciel, un beau coucher de soleil.  C’est la vie, quoi , tout simplement !…

 

DSCN5749

 

DSCN5716

DSCN5758

Malheureuses compétences.


Le petit atelier de Lady Marianne n° 55

jjjj1_thumb.jpg

Avec les lettres proposées,
faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots , 
puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix ou sur le thème du mot.

Art de la dissimulation : (en écriture )
son objet est de faire passer inaperçu
un message dans un autre message

pensez à une  lettre envoyée par George Sand
à Alfred de Musset

Voici les lettres

ob_4d75f7_chalkboard-576996-640ubb

Texte :

Tiens, tiens ! … Dans mon service de cryptographie, sans vouloir faire de la ségrégation, je note qu‘Aneth et sa sœur Séraphine gageraient que ces trois gringos, qui ont pourtant passé des agrégations nombreuses, sont incapables de rédiger un texte en sténographie et, pis que tout, en stéganographie ! Vous savez, cette science qui consiste à dissimuler dans un texte codé des informations.

Bref. Sans ergotage, ces trois stagiaires ont encore des méninges atrophiées , une araignée au plafond, et tous les pianotages inutiles qu’ils feront sur le clavier de leur ordinateur respectif ne nous épateront pas ! Qu’ils aillent plutôt faire du  sport ou étudier la géographie !

La procession des chenilles a commencé.


Elles arrivent en nombre affolant et elles se déplacent très très vite alors , MEFFI les amis.

 

DSC_0036.JPG  DSC_0038       DSC_0037

 

 

Le trajet infernal


Lipogramme en «O» chez Arlette

12792770-ecriture-a-la-plume-d-39-encre-sur-le-papier-quelques-notes

Faire un texte sans O

 

Cela se passe aux urgences il y a quelques années, pendant une pause bien méritée. Un ami de travail, je dirai même mieux un équipier, va déguster à la machine prévue à cet effet, un café bien sucré.
La cuillère est plate, grande et en plastique transparent. Chacun est attablé devant une petite table et relate un  évènement difficile qui s’est passé il y a un petit instant .

Je le regarde en train de sucer sa cuillère et lui dit tranquillement, » fais gaffe, tu vas finir par  l’avaler « .
L’ami se met à rire,cela détend légèrement les nerfs, mais ni une ni deux, c’est fait, la cuillère est ingérée à la vitesse grand V.

Après un laps de temps démesuré et la stupeur passée, il faut se rendre à l’évidence, la cuillère n’est pas à sa place et il faut bien penser à la récupérer.
Le médecin de garde,un chef pas vraiment sympa n’était pas au parfum de l’escapade à la machine . Il est éberlué et à vrai dire amusé et se charge de prendre en main l’avaleur de la machine à café .

L’ examen médical est réalisé et après maintes tentatives infructueuses, il est demandé à Bernard, d’attendre que l’élément en plastique veuille bien descendre par l’unique, la seule  issue qui se situe, bien plus bas, à un emplacement que je ne peux décemment pas décrire tellement c’est difficile à expliquer.

Après une surveillance d’une semaine est un chemin quelque peu serpentueux dans les intestins, avec un ami qui a passé plein de temps dans les WC à se surveiller, la cuillère a finit de se cacher et a décidé de s’expulser ce qui fut, à ce qu’il parait, un instant particulièrement délicat, apparemment.

Ragondin, quand tu nous tiens !…


Le clic clac de Tortue 97622438

C’est une photo publiée le vendredi, pourvu qu’elle soit : amusante, poétique, anodine, surprenante etc…..

 

DSCN5734

DSCN5739

DSCN5740

 J’ai pris les photos il y a quelques jours, pendant une promenade au parc Borely  à Marseille. Il y avait une famille de ragondins totalement à l’aise, demandant même des biscuits et cherchant le contact facile.

J’ai été vraiment surprise car je sais les nuisances qu’ils peuvent produire, mais la douceur de ses bestioles m’a laissé perplexe et attendrie.

Un endroit sordide


A vos plumes chez Arlette !

 

12792770-ecriture-a-la-plume-d-39-encre-sur-le-papier-quelques-notes

Avec tous les mots proposés, créez un texte à votre convenance, sous quelque forme que ce soit. Tous les mots peuvent être ou non accordés, les verbes conjugués etc…….

atelier-du-10-fev-2016-les-mots

 

 Pour être entré dans cet estaminet, monsieur Cuvier s’en souviendra ! Pour une pistole, un gouape en cotte de mailles et quelques affutiaux ridicules lui avait servi un dégueulasse chasse- cousin soutiré sous la soupente de la cuisine dont les solives étaient noires de fumée.

Là, en voyant une enfant qui essangeait quelques oripeaux dans ce qui fut une maie, tout en surveillant le seau d’égoutture suspendu à la crémaillère, notre homme pensa : – Ce n’est pas ici que je me mettrais en ribote … et que je ferais mes accordailles pour ma fille ! … Au diable, la rincette ! J’attendrais que la plupart des chandelles soient mouchées pour m’esbigner … à l’Anglaise !

Histoire sans morale.


Le petit atelier de Lady Marianne N° 53

jjjj.jpg

Avec les lettres proposées,
faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots,
puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix et pour corser faire le texte en rapport avec le mot trouvé-

ob_07fe55_urlobhh

Le mot est : Fréquentatif ( forme verbale qui marque la répétition )

Loin d’être une trainée, Rénetta , est une fille raffinée, riante et taquine qui fréquentait son requin de Raffin, un énarque friqué de trente ans qui ruina avec intérêt le club taurin de ma cité.

C’est donc la fin de la féria , de la fête équine et taurine; c’est la ruine et même l’enfer !…

De plus, ce rufian à la niaque …Aussi , sans fierté, il réfuta en furie qu’il était contre le fait que le tarif d’entrée d’un jour férié ne favorisait pas le taux fréquentatif de ses statistiques !…Hélas, on ne refait pas le monde des gens qui trafiquent !

Même retenu, cela ne m’empêchera pas d’aller manger , avec Paul Arène, de la truite truffée sans arête et de la tarte truitée ou fruitée, sans frein ; rien de plus !

Oh !… Quelle ânerie ; je préfère m’enfuir !


Clic- clac de Tortue en série romantique.


Le Clic Clac de Cricri, chez Tortue.

97622438

c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine…

11154797_559533407518957_3769006586951326817_o

11429801_559533454185619_3019413492384985032_o

10548192_559533430852288_876295047517445390_o

C’est une belle histoire d’amour et d’amitié entre Tchadou, mon chien, son pote et fidèle ami et un petit merle qui avait décidé de vivre sa vie au chaud à la maison.

De beaux moments et un ravissement à regarder c’était trop trop beau. Il est resté plus d’une année et un jour, il s’est envolé.

 

Une photo poétique pour le clic- clac .


Le Clic Clac de Cricri, chez Tortue.

97622438

c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine…

37514_416702058370_8019824_n

37514_416702068370_5149010_n

Un magnifique Charolais que j’ai pris en photo l’an dernier dans le champs à côté de la maison.

 

C’est une belle bête le taureau Charolais , bien de chez moi, enfin de mes racines, la Bourgogne. D’ailleurs celui là, il broute dans le champs d’à côté et il n’aime pas du tout que l’on vienne dans son pré.

Alors méfi…. les jeunes, s’il vous prends l’envie d’aller cueillir quelques beaux champignons, car malgré  son poids énorme, il est en pleine forme.

Pour tout vous dire, je ne mange pas de viande et j’avoue que cela me peine de voir ce magnifique spécimen finir ses jours dans une assiette mais c’est mon coté sensible, c’est certain.

Le Garlaban, sur les traces de Pagnol !


 

Petite promenade de 3 heures au pied du Garlaban par une belle journée de janvier. Ce majestueux rocher domine notre belle ville d’Aubagne. Mais si le Garlaban est devenu célèbre, c’est grâce à Marcel Pagnol, qui le mit en scène dans ses œuvres.

Il a tourné la plupart de ses films et puisé l’inspiration de ses récits dans ces collines de Provence, dominées par le Garlaban.

Marcel Pagnol disait : “ Je suis né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers".
C’est par ces premières images que Marcel Pagnol commence ses souvenirs d’enfance. Le décor est ainsi planté :
au dessus du Garlaban on imagine le ciel bleu, sous le sabot des chèvres, des plantes toutes différentes mais toutes odorantes,
et dans ce passé des chevriers toutes les hautes couleurs des personnages que l’on rattache, aujourd’hui encore, au Monde de Pagnol tant la description qu’il en a fait est précise et juste.”

Ce provençal né à Aubagne le 28 Février 1895 et mort en 1974 à Paris il repose dans le petit cimetière de La Treille à  quelques pas de la maison.

DSC_0037  DSC_0051DSC_0078DSC_0086  DSC_0080DSC_0067DSC_0079DSC_0091DSC_0060

Mon village Aubagne, et de ma fenêtre il y a deux ans, le Garlaban enneigé.

garlaban37003[1]Photo0532Photo0539Photo0543Photo0540Photo0560Photo0562Photo0541